Identification Fermer
Pseudo : 
Mot de passe : 
 
Mot de passe oublié ?
 
Actions hôpitaux

L'hôpital Cochin se fait beau pour ses patients

C’est une certitude, un bel environnement permet d’optimiser la prise en charge. La preuve avec ce nouveau service de pneumologie, financé en partie par l’Association.

« Bienvenue à Paris ! », semblent dire la Tour Eiffel qui s’élance vers le ciel, la Seine qui coule sous le pont des Arts, ces marins d’un jour sur le canal Saint-Martin ou ces enfants qui s’égayent sur la pelouse d’un jardin public. « Bienvenue », comme on dit à quelqu’un que l’on va s’occuper de lui, l’accueillir comme il se doit, qu’il vous rende une visite amicale ou soit contraint de le faire, comme ici à l’hôpital Cochin de Paris.

Ces images colorées et poétiques de la capitale, accrochées le long des couloirs et dans les chambres comme elles le seraient dans une galerie d’art, célèbrent la beauté et la vie. Elles sont surtout un des éléments de la philosophie de l’Association Grégory Lemarchal lorsqu’elle contribue financièrement à la réhabilitation des structures hospitalières : offrir aux patients, aux familles et au personnel soignant un environnement agréable et apaisant, dans ces lieux où l’on vient alléger les souffrances. Souvenez-vous. En 2013, nous avions déjà rénové l’unité Strauss – soins continus, soit huit chambres, le couloir et un poste de soins. Deux ans plus tard, l’autre aile du service de pneumologie dirigé par le Pr Dusser accueille désormais tous les patients et l’équipe médicale. Les couloirs habillés d’un linoléum imitation parquet desservent des bureaux médicaux et vingt chambres, décorées avec attention, dans des tons clairs et doux, et équipées de lampes de chevet, d’un téléviseur, d’un large fauteuil confortable et, évidemment, d’un rafraîchissement d’air pour éviter les fortes chaleurs qui attaquent des organismes déjà fragilisés. Des salles de bains in- dividuelles avec douche et toilettes ont en outre été créées, pour garantir hygiène et sécurité à leurs occupants. Finies, les douches communes et l’angoisse de contracter les germes d’autres patients ! Deux étages plus bas, le Centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose (CRCM) a été repensé. On y trouve trois pièces de consultation, une salle d’attente, les bureaux des médecins, des infirmières, kinésithérapeutes, as- sistante sociale, diététicienne, psychologue, et le secrétariat.

Pour l’ensemble de cette deuxième intervention à Cochin, la participation de l’Association se monte à 350 000 euros, avec pour objectif une meilleure prise en charge des malades, et un climat apaisant pour l’ensemble des personnes qui ont à fréquenter l’hôpital. À en croire ce qu’en disent les premiers bénéficiaires, cet objectif-là est bien rempli...

POUR PLUS DE PHOTOS, VOIR LE DIAPORAMA EN HAUT À DROITE

 

diaporama