Identification Fermer
Pseudo : 
Mot de passe : 
 
Mot de passe oublié ?
 
Le combat de Grégory > Hommages

Hommages à Grégory

 

"Mon Frère, l'Artiste" par Leslie Lemarchal

Un magnifique livre paru le 8 novembre 2007. "Mon frère, l'Artiste" de Leslie Lemarchal aux éditions Lafon reste l'ouvrage de référence sur Grégory. Les droits d'auteur sont reversés intégralement à l'association Grégory Lemarchal.

 "Ta voix cristalline, ton regard, cette lumière qui émane de toi. Il n'y a pas de hasard. Non seulement ton âme d'artiste t'a permis de vivre un rêve, mais elle t'a surtout permis d'être porteur d'un message d'espoir.

Pour toi et pour tous ceux qui restent et qui chaque jour luttent en espérant trouver la voie de la guérison, nous allons poursuivre le combat."

Leslie Lemarchal

 

 

 

"Les Fleurs de l'éternité" par Harlem

Harlem, ami proche de Grégory depuis l'aventure Star Academy qu'ils ont vécue ensemble en 2004, a souhaité, à travers cette chanson qu'il a lui-même écrite et composée, rendre hommage à son "poto" et soutenir l'association en reversant l'intégralité des bénéfices des ventes de ce single.

PAROLES
Dors,
Et surtout là-haut réveille-toi,
Vole,
Dis toi que d’ici nous on te voit,
Cette image que tu as laissée,
N’est pas celle d’un homme qui n’guérit pas,
L’histoire ne fait que commencer,
Pour toi on continue le combat,
Mmmmm…
Mais nan, Mais nan, Mais nan, Mais nan,

Nan,
On n’s’enfermera pas dans le noir,
Fort,
Tu l’as été donc on te le doit,

Honte à ceux qui n’ont pas cessé,
De te nuire et salir les espoirs,
Jamais les bras tu n’as baissé,
On t’entend nous murmurer tout bas,
Ca va, j’vous jure, je me sens bien.

REFRAIN
Sous l’amour que tu as semé,
Poussent « les fleurs de l’éternité »,
Les hommes s’en vont et viennent,
Sans vraies raisons mais toi,
Tu n’es pas venu pour rien,
Passant ton temps à chérir les autres,
Aujourd’hui tu es,
Toujours parmi nous.

Partie RAP (Harlem)
Chose promise, Chose dure,
J’te l’avais dit un jour,
Je t’écrirai un truc,
Mais tu nous as pris de court,
On est tous sur l’cul depuis le 30,
Avec un peu d’retard,
Maintenant je le chante,
Je t’aime poto,
J’te l’ai d’jà dit par texto,
Une star qu’à demie,
Car t’as gardé le cœur chaud,
Claro,
Karine t’envoie un « Te Quiero »,
Et ton public me somme de te dire encore Bravo,
Distributeur de bonheur,
Je ne retiens de toi que le sacré déconneur gros,
Les meilleurs partent trop tôt,
De ton rire se propage un éternel écho,
C’est la sécheresse dans les yeux de ceux qui t’aiment,
J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps pour qu’tu reviennes,
Mais t’es parti,
Sans pleurs et sans bruit,
Sur un parterre de fleurs blanches à Chambéry.

REFRAIN
Sous l’amour que tu as semé,
Poussent « les fleurs de l’éternité »,
Les hommes s’en vont et viennent,
Sans vraies raisons mais toi,
Tu n’es pas venu pour rien,
Passant ton temps à chérir les autres,
Aujourd’hui on t’aime,
Toujours par milliers.

Outro (Père Gregory)

Pour écouter le morceau

Cliquez ici